Retour à la liste des chansons

Lit de camp

Il va sans dire sur ce lit
Tout foutait le camp
Les ressorts se sont raidis
Le sommier évidemment
Perdait ses lattes sous nos coups
D'amour à balles à blancs
On s'est vu boiter c'est fou
Mais on a pris le temps
D'embellir la douleur
Jusqu'à en voir le sang
Et d'en connaître la couleur
N'étions-nous pas savants


Ne vois-tu pas qu'on s'est vieilli
Pour passer le temps
Un temps d'amour et le mépris
Le mépris cet insolent
Qui a tant usé ton corps
Jusqu'à l'abîme évidemment
Comment vous aimer si fort
Tu n'es plus si belle qu'avant


Et puis des larmes et des larmes
Dans la rivière asséchée
Moi pas gaie, toi tu rames
Pour pas nous faire couler
Il est loin le rivage
J'ai peur, je n'ai pas pied
Tu me reviens en nage
Pourquoi tout ce mal donné ?
Ton coeur a brisé le mien
J'en perds l'identité
On tatoue bien les chiens
Mais je n'ai pas de collier

Refrain

Il va sans dire sur ce lit
Nous étions deux impotents
Friands de paralysies
D'amour à contre courant
Et pis l'on s'est vu bander
Le stérilet sur la commode
Mes enfants te vouvoyaient
Ce n'était plus vraiment de mode
Il va sans dire sur ce lit
Tout foutait le camp
Je l'avais raide mais à demi
Jusqu'au dernier balbutiement

décembre 2013

Paroles et musique : Kryl

retour Haut de page