Retour à la liste des chansons

Les Chiens

Dans nos psychiatriques hôpital
La charité se fout de nous
Quand on se noue à nos cous
Les noeuds qui se font dans nos têtes.
On est cradots, infréquentables,
Tricards de nos amours d'antan
Que l'on caresse machinalement
Comme de souvenirs incestes

Et pendant qu'les chiens se mordent la queue
Plus personne ne s'occupe de la mienne.
Suis-je assez grand pour ces choses là ?
Peut-être trop grand, trop grand déjà ?


Dans nos psychiatriques hôpital
Quand la charité se moque
On se resserre dans nos frocs
Pour animer nos solitudes.
Ça fait plaisir à la vieille dame,
Ça nous ravive un petit peu.
Tricher c'est encore le jeu
Même si c'n'est pas l'exactitude.

Et pendant qu'les chiens se mordent la queue
Plus personne ne s'occupe de la mienne...



Comme nos amours sont impalpables
On les allonge dans un bordel
Décadentes décibels
D'un coeur qui bat sans écho
Le coeur, le grand, ce défrocable
Aux barbares testicules
Qui pensent en vagins majuscules
Et frénétiques libidos.

Et pendant qu'les chiens se mordent la queue
Plus personne ne s'occupe de la mienne.
Suis-je assez grand pour ces choses là ?
Peut-être trop grand, trop grand déjà ?
Et pendant qu'les chiens se mordent la queue
Plus personne ne s'occupe de la mienne...


Dans nos psychiatriques hôpital
La charité se fout de nous
Quand on se noue à nos cous
Les noeuds qui se font dans nos têtes.

décembre 2014

Paroles et musique : Kryl

retour Haut de page