Retour à la liste des chansons

Je reviens

On a rien fait pour être là,
On est pas né au bon endroit.
Y'avait pas d'thune sous le matelas
Et en plus l'hiver y fait froid.
On a juste prié l'oreiller
Qu'une princesse vienne nous enlever.
Y'avait bien jésus pour la charité
Mais il semble que ses mains étaient occupées.

Toute façon y'avait du sang dessus,
Dessous je sais pas j'ai pas vu.


Je reviens...

Le temps de fumer aux water
Et de me refaire une couleur,
Rappeler à l'ordre le professeur
Sous l'ambiguïté des projecteurs.
J'suis d'la sale race j'aurais pas du !
Que vais-je donc faire de mon cul,
Le foutre sur un trottoir à la vue
Des yeux aveugles des élus ?

De toute façon ils feront quoi ?
L'homme est un vagabond c'est comme ça !
Et leurs bavardages c'est donc quoi :
Des frontières qui s'excitent devant moi ?


Des espaces qu'on referme pour m'encercler
Comme on tri les poubelles on sais me conditionner
A mon état de clandestin !
Même pas homme né de vagin,
Même pas l'animal sans collier !
Juste bâtard en liberté...
Comme les barreaux sont déjà rongés
Pour moi, ils ont fait des casiers.


Je rêvais Paris quand j'étais tout p'tit
Mais c'est sa banlieue qui m'a pris.
Le RER ça fait du bruit
Et quand je bronche faudrait que j'blanchi :
Comme la neige sur les sept nains,
Comme l'argent sale, c'est mesquin.
Ou que je rougisse comme leur vin
Ivre, sans doute de miettes de pain.

Je rêvais de Paris, de Dublin c'est fini...
J'ai même espéré le gris,
Le gris de Londres city.
J'en avais volé un parapluie.
Une bouée ?! J'avais pas songé...
Tant d'océan à traverser...
Je t'ai quitté mon amour.
Je t'ai quitté pour toujours...

Je reviens,
Ne reviendrai jamais.
Je reviens,
Ne reviendrai jamais.


Je rêvais de Paris, de Berlin c'est fini
Je m'suis fait couper en morceaux tout p'tits
Par des barbelés de Hongrie
Rouillés dans le ventre de faux amis
Je rêvais de Paris, de Marseille c'est fini
Le sang a coulé sous ma vie


Je rêvais de Paris, de Dublin c'est fini...
J'ai même espéré le gris,
Le gris de Londres city.
J'en avais volé un parapluie.
Une bouée ?! J'avais pas songé...
Tant d'océan à traverser...

Je t'ai quitté mon amour.
Je t'ai quitté pour toujours...

Je reviens,
Ne reviendrai jamais.

septembre 2015

Paroles et musique : Kryl

retour Haut de page